mai 25, 2021

Démystifier les animaux nocturnes auprès des enfants

Comment rendre le loup, la chauve-souris ou les hiboux sympathiques aux yeux des enfants dès leur plus jeune âge ?

Halloween évoque des images d’espèces sauvages associées à l’obscurité comme les loups, les chauves-souris ou les hiboux. Les humains ont créé une telle mythologie autour d’animaux particuliers qu’ils en suscitent le mystère mais aussi la peur. Mais en fait, ces espèces font partie intégrante de la biodiversité et, au fond, ne sont pas si effrayantes qu’elles le paraissent ! 

L’éducation par la préservation

Qui ne se souvient pas d’un jeu nocturne pendant un camp de mouvement de jeunesse ? De l’Ardenne belge au Borinage en passant par le Luxembourg, les forêts regorgent d’animaux nocturnes qui effraient les petits louveteaux, scouts ou baladins. Mais est-ce bien justifié ? Ne faudrait-il pas plutôt passer par des jeux rassurants qui aident à comprendre l’importance des animaux bien de chez nous !    

Auprès des plus jeunes, les parents, professeurs ou animateurs de mouvements de jeunesse ne devraient-ils pas plutôt encourager l’amélioration et l’appréciation locale des forêts grâce à des jeux, albums photos et autres collections d’album panini animaux ? En aidant les gens à apprécier et à mieux comprendre les comportements naturels de nos voisins nocturnes et sauvages.

Le mythe du loup-garou

Vous entendrez peut-être quelques hurlements de loups-garous errant dans les rues le 31 octobre, la nuit de Halloween. Alors que beaucoup de gens se méfient des loups, il n’y a vraiment pas lieu de les craindre. Comme beaucoup d’animaux, c’est leur crainte des hommes qui les poussent à se mouvoir dès que le soleil se couche ! Insaisissables et timides autour des gens, leurs morsures et les égratignures sur les humains sont extrêmement rares. De plus, il y a très peu de chance de vous retrouver nez à nez avec un loup dans votre jardin vu que la population belge des loups est sous protection et qu’un programme de cohabitation avec les humains est régulé par l’antenne WWF Belgique Luxembourg. 

Et si vous observez un loup à la croisée d’un chemin, sachez qu’il s’agit d’une espèce en voie d’extinction ! Il est important de les respecter car ils constituent une partie importante de l’écosystème, contribuant à contrôler les populations d’espèces proies, y compris les rongeurs, une composante principale de leur alimentation.

Les chauve-souris vampiriques de Hollywood

Les mythes et les idées fausses abondent en ce qui concerne les chauves-souris. Hollywood a souvent dépeint ces créatures douces et insaisissables comme des animaux agressifs et assoiffés de sang qui se perchent dans les maisons des vampires les plus dangereux.

Dans la vraie vie, les chauves-souris sont des créatures intéressantes et non menaçantes. Ces mammifères volants uniques sont souvent considérés comme similaires aux rongeurs, mais ils ne sont en fait pas du tout liés. Les chauves-souris appartiennent à l’ordre des chiroptères qui est composé d’environ 1400 types de chauves-souris différents ! Contrairement aux rongeurs, ils n’ont généralement que 1 à 2 bébés par an et ce sont des mammifères à longue durée de vie. La plus vieille petite chauve-souris brune enregistrée se trouvait au Canada et avait plus de 30 ans! 

Donc, si nos créatures sauvages effrayantes préférées ne sont pas si effrayantes après tout, de quoi devrions-nous avoir peur à Halloween? Si vous vous inquiétez de la faune, vous pourriez plutôt adopter des réflexes visant à protéger chauves-souris ou encore chouettes et hiboux. 

Faire appel à un professionnel pour un audit Google Ads sur mesure

Le hibou qui porte malheur !

Les hiboux ont réussi à devenir une créature de la nuit et un symbole universel de la fantaisie. Associés aux sorcières et sorciers comme Harry Potter. Les hiboux sont considérés comme de mauvais augure, ils suscitent la peur car on ne sait pas déterminer où ils se trouvent.

Les hiboux sont connus pour leur regard perçant, leurs têtes qui tournent à 270 degrés et leur vie nocturne. Au Moyen Âge, les gens associaient les démons aux ténèbres tandis que les hiboux remplissaient la nuit de leurs «hululements et cris».

Étant des habitants de la nuit, les hiboux s’intègrent bien à la célébration de l’Halloween. Pourtant les hiboux qui se nourrissent dans les zones agricoles offrent des avantages aux humains en tuant un grand nombre de petits rongeurs. C’est le cas de la chouette que l’on retrouve dans nos régions.

Les hiboux sont également très recherchés par les ornithologues amateurs, qui apprécient grandement les observations de ces prédateurs insaisissables et mystérieux. Les ornithologues amateurs et autres naturalistes dépensent beaucoup d’argent pour le transport et les accessoires d’observation des oiseaux pour se livrer à leur poursuite des hiboux et d’autres espèces.

Les hiboux sont cependant menacés par d’autres activités humaines. Ils sont exposés à des produits chimiques toxiques de l’agriculture, ce qui a des conséquences néfastes sur certaines espèces.

Plus importants, cependant, ont été les effets de la perte d’habitat sur les hiboux. Le développement urbain, industriel et agricole dégrade tout l’habitat de la plupart des espèces de hiboux et d’autres espèces indigènes, provoquant de fortes réductions de leurs populations et même leur disparition dans de nombreuses régions. 

Des animaux pas si effrayants que ça !

Quant à ces animaux pas si effrayants après tout, pourquoi ne pas faire de votre jardin le meilleur habitat possible, notamment pour les chauves-souris et les hiboux ? Livres explicatifs et autres stickers d’animaux à protéger, de nombreux jeux pourront permettre aux enfants de démystifier les préjugés sur ces animaux soit disant si mystérieux et pourtant tellement utiles à notre éco-système !

Tout savoir sur l’Alprazalom?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *